Marche des fiertés LGBT à Dijon

mardi 14 mai 2013
par  webmestre
popularité : 5%

RV samedi 25 mai, à 14h30 place Wilson.

Pour la première fois à Dijon, les associations LGBT organisent une Marche des Fiertés le samedi 25 mai après-midi.
La FSU de Côte-d’Or s’est jointe à la liste des signataires de l’appel à cette manifestation.

Pourquoi, en tant qu’organisation syndicale, participer à une Marche des fiertés ?

La FSU a fait le choix d’un projet syndical revendicatif visant à la transformation de la société, elle est attachée à la lutte contre les inégalités et contre les discriminations et s’y implique activement.
De plus, dans le contexte actuel, participer à une Marche montre aussi notre refus de l’homophobie, qui ne s’est que trop exprimée ces derniers temps. Ne nous laissons pas confisquer le printemps !

Il est également important de montrer que les organisations syndicales s’impliquent dans la défense des salarié-es qui subissent des discriminations. D’ailleurs, les organisations CGT, FSU et Solidaires de Côte-d’Or ont décidé de défiler ensemble.

RV samedi 25 mai, à 14h30 place Wilson.

Avec la FSU :

En 2013, aller au bout de l’égalité !

- Une loi historique...
Le 23 avril 2013 est un jour historique pour les lesbiennes et les gays en France, quatorzième pays à adopter une loi ouvrant le mariage et l’adoption à tous les couples. Cette loi est le fruit d’une mobilisation de multiples organisations depuis de nombreuses années. Elle ouvre de nouveaux droits, jusque là réservés aux couples hétérosexuels ou aux célibataires : il est désormais possible pour un couple homosexuel de se marier et d’adopter.

- ...mais à améliorer.
Cependant, cette loi ne permet pas aux couples de femmes d’accéder à la PMA. Celle-ci, pourtant promesse du candidat socialiste, semble désormais releguée aux oubliettes. Elle a d’abord été renvoyée à la loi « famille ». Il semble qu’aujourd’hui cela ne soit même plus d’actualité. Il doit aussi être possible à un couple non marié d’accéder à l’adoption.

- Ne pas céder face aux réactionnaires !
Ces reculades se font sous la pression de groupes extrémistes et religieux intégristes qui n’ont pas hésité à exprimer une homophobie décomplexée, portant la lourde responsabilité d’une recrudescence d’actes et d’agressions inacceptables. Ils sont aussi porteurs d’une vision idéologique rétrograde des femmes et de la famille.

- Ne nous laissons pas confisquer le printemps !
Même insuffisante, la loi est une grande avancée, pour les personnes LGBT et leurs familles, notamment pour la protection juridique des enfants qui grandissent au sein des familles homoparentales. C’est aussi un progrès pour l’ensemble de la société, qui doit poursuivre son travail pour faire évoluer les mentalités. Ce travail passe aussi par l’école.

- La FSU dans les Marches
Elle porte les revendications d’accès de la PMA à toutes les femmes, d’adoption hors-mariage, du statut de co-parent, l’amélioration de la
situation des personnes transgenres.
En participant aux Marches des Fiertés, la FSU exprime son attachement à l’égalité des droits, à la laïcité, à une société ouverte et émancipatrice.


Documents joints

Tract Marche Dijon
Tract FSU Marches 2013
4 pages final

Commentaires  forum ferme

Contact

FSU 21

45 Rue Parmentier
21000 Dijon

Tél : 03 80 70 14 47
Mél : fsu21@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois