Manifestation contre l’extrême droite samedi 7 juin

lundi 2 juin 2014
par  webmestre
popularité : 47%

RV à 14h Place de la Libération.
Un an après l’assassinat de Clément Méric, des manifestations contre l’extrême droite s’organisent dans 24 villes de France, mais aussi à Berlin et Milan. C’est aussi l’occasion, suite aux résultats électoraux, de réaffirmer notre détermination à combattre l’extrême droite, ses idées et ses pratiques, mission que s’est fixée l’intersyndicale à laquelle nous participons au niveau national.

Plus que jamais, combattons l’extrême-droite !

De plus en plus l’extrême droite se lâche
Il y a un an, Clément Méric était assassiné par des fascistes. Ces dernières années, les agressions racistes, sexistes, homophobes, et contre des militant-es se sont multipliées. La haine et le rejet de l’autre battent le pavé sous la bannière de la « Manif pour tous » ou celle du « jour de colère ». C’est la même volonté d’exclusion qu’on retrouve dans le programme du FN et dans ses attaques contre les immigré-es. Non, ce n’est pas un parti comme les autres !

Le Front National est un parti dirigé par des riches et pour les riches
Marine Le Pen dénonce la « tyrannie de Bruxelles » pour mieux protéger le capitalisme national et défendre une politique nationaliste de repli sur soi. Le FN ne dénonce pas l’austérité, utilisée pour nous faire payer la crise et enrichir les capitalistes ! Il ne remet pas en cause la concentration des richesses dans les mains d’une minorité. Productiviste, il n’a cure de la crise écologique et de la protection de l’environnement. Il est contre le code du travail, contre la grève, contre les syndicats. Derrière son nouveau masque pseudo-social, il dissimule ses véritables intérêts : ce ne sont pas ceux des salarié-es, des chômeurs-ses, des retraité-es, des jeunes en formation, qu’il tente de diviser entre Français-es et étranger-es.

Austérité gouvernementale et politique sécuritaire confortent l’extrême-droite
Manuel Valls, qui se vantait il y a quelques mois d’avoir expulsé plus de sans-papiers et de Roms que la droite, est maintenant Premier ministre. Poursuivant la politique de Sarkozy puis de Jean-Marc Ayrault, il a annoncé 50 milliards d’euros d’économies pour offrir 35 milliards aux patrons par le biais du « pacte de responsabilité ». Pendant ce temps les conditions de vie et d’étude se dégradent, précarité et chômage explosent !

Le Front National menace les droits démocratiques :
Le FN caracole en tête des résultats aux élections européennes avec plus de 25 % des suffrages exprimés. L’extrême-droite, qui a empoché 14 mairies aux municipales montre déjà son vrai visage. Dans ces villes, le message est clair : diminutions drastiques des subventions ou suppressions des locaux des associations, notamment de la Ligue des droits de l’Homme, comme à Hénin-Beaumont…

Alors réaffirmons notre détermination, reprenons l’offensive !
Pour une société qui fasse sens pour toutes et tous, revitalisons les solidarités. Répartissons autrement les richesses, partageons le travail, engageons la transition écologique sans chômeurs supplémentaires et en créant les emplois correspondants, exigeons la justice sociale et fiscale, de nouveaux droits pour toutes et tous ! Nous voulons l’égalité, non à la haine et à l’exclusion !

Comme à Paris et dans tout le pays, à Dijon manifestons le 7 juin !
Départ 14h place de la Libération.

Premiers signataires : Solidaires, FSU, PG, NPA, Ensemble !, Coordination antifasciste, individu-es, UGED-Solidaires étudiant-es, ATTAC, Tanneries, Maloka...


Documents joints

Manifestation contre l'extrême droite samedi 7 (...)
Communiqué de l'intersyndicale - 27 mai

Contact

FSU 21

45 Rue Parmentier
21000 Dijon

Tél : 03 80 70 14 47
Mél : fsu21@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois