16 octobre : un nouveau rendez-vous déterminant !

mercredi 13 octobre 2010
par  webmestre
popularité : 13%

Amplifions l’action !
Tract de la FSU 21 -

7, 23 septembre, 2, 12 octobre : des millions de manifestants, de plus en plus nombreux, ont mis en difficulté le gouvernement dans sa stratégie de passage de sa réforme en catimini.

Le gouvernement a perdu la bataille de conviction. Mais son attitude intransigeante confine au mépris des millions de Français qui réclament des réponses justes et équitables en matière de retraites mais aussi d’emploi et de pouvoir d’achat. Au risque d’une grave crise sociale, le gouvernement doit très vite entendre ce refus massif, retirer son projet, prendre le temps d’un nécessaire débat sur cette question de société et ouvrir des négociations pour une autre réforme des retraites juste et solidaire.

Oui, la réforme est injuste : ce sont les salariés et les retraités qui la financent à hauteur de 85%.

Oui, cette réforme est inégalitaire
car elle va pénaliser encore plus les salariés qui ont eu des carrières chaotiques et particulièrement les femmes. Et en voulant faire travailler 2 années de plus les seniors, c’est près d’un million d’emplois en moins pour les jeunes, en formation et sans emploi, avec la perspective de petites retraites.

Non, cette réforme ne garantit pas l’équilibre financier à terme du système de retraite par répartition. Elle incite à des solutions d’épargne individuelle.

Moins de retraite, moins d’effectifs, moins de moyens...
il faut arrêter de couper dans le service public !

Oui, cette réforme est particulièrement inacceptable pour tous les agents de la Fonction publique. En plus des mesures d’âges communes à tous les salariés, ils se voient baisser leurs salaires, réduire l’accès au minimum garanti, supprimer la CPA, exclus des discussions sur la pénibilité...

Chaque injustice invalide le projet de réforme que le Sénat ne doit pas voter.

Le contexte est très lourd dans la Fonction publique avec les suppressions massives d’emplois et le gel des salaires... Non, les fonctionnaires ne sont pas responsables des déficits. C’est le gouvernement qui a vidé les caisses au profit de quelques uns ! Les fonctionnaires participent à la création des richesses du pays et n’ont pas à payer la crise !

La FSU appelle tous les personnels à organiser des réunions et assemblées générales pour débattre des modalités unitaires et massives de poursuite de l’action, sous toutes ses formes, y compris la reconduction de la grève, afin de faire reculer le gouvernement. Rejoignons et renforçons les secteurs en lutte, les cheminots, la DDE, les transports, les douanes, les cantines scolaires, les surveillants, les enseignants qui ont commencé à reconduire...

La FSU appelle tous les agents de la Fonction publique à débattre dans les assemblées générales et à participer en nombre aux manifestations du samedi 16 octobre. Nous savons que nous devrons continuer face à ce gouvernement inflexible.

Le 16 octobre doit être encore plus massif ! Dans la rue, nous avons la parole !
Rendez-vous à Montbard à 10h, à Beaune à 10h30, et à Dijon à 14h30 place Darcy.
Oui, tous ensemble, c’est possible de gagner !


Contact

FSU 21

45 Rue Parmentier
21000 Dijon

Tél : 03 80 70 14 47
Mél : fsu21@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois